Mai 2021

Le Rosaire –

une merveilleuse prière utile

La Mère de DIEU deman­de la priè­re du Rosaire pour la con­version des pécheurs, même des plus endurcis. Si quelqu’un a déjà un pied au-des­sus du pré­ci­pi­ce, je lui recom­man­de de prier le cha­pelet avec l’intention de rece­voir de DIEU, par l’interces­sion de Marie, la grâce du repen­tir, et de ne pas con­ti­nu­er à per­sister dans le péché et à cal­mer seu­le­ment ses pro­p­res remords par la prière. 

Plu­sieurs cha­pelets par jour et tou­jours être en pen­sée en les pri­ant? – Il est vrai qu’il y a des gens qui peu­vent le fai­re, c’est une grâce spé­cia­le de DIEU. Mais dans le cas nor­mal, une per­sonne n’y arri­ve pas, et cer­tai­nes per­son­nes se con­ten­tent uni­quement de réci­ter hâti­ve­ment les cha­pelets et s’imaginent  qu’elles sont pieu­ses par ce qu’elles font. 

Il est répré­hen­si­ble et d’une pré­ten­ti­on dia­bo­li­que de se dire pieux par­ce qu’on prie beau­coup, si l’on ne s’efforce pas en même temps de plai­re aus­si à DIEU en tou­tes autres cho­ses et de viv­re selon Ses Com­man­de­m­ents. Peut-on vrai­ment dire que l’on aime et hono­re la Mère du SEIGNEUR, la Sain­te Vier­ge Marie, si l’on offen­se par des péchés son FILS JÉSUS, que l’on bles­se, tran­sper­ce, cru­ci­fie impi­toya­ble­ment? Si Marie devait sau­ver ce gen­re de per­son­nes à cau­se de tou­tes les “priè­res”  qui ne sont que des bavar­da­ges pha­ri­saï­ques, ce serait injus­te, elle con­tri­bue­r­ait à la dif­fa­ma­ti­on et à la cru­ci­fi­xi­on de son FILS. C’est impensable! 

Ayons con­fi­an­ce en l’amour et la misé­ri­cor­de de DIEU. Même si nos  offen­ses envers DIEU dans not­re vie étai­ent innom­bra­bles,  … plus

 
close

Sermon de
l’Évêque-à-l’Épée

Écrit mensuel

Fermer le menu