Octob­re 2021

 

Le chemin de Marie

„Mon âme magni­fie le SEIGNEUR! Mon esprit se réjouit en DIEU, mon SAUVEUR! Car Il a pen­ché Son regard sur l’humilité de Sa ser­van­te; voi­ci que désor­mais tou­tes les géné­ra­ti­ons me célé­breront bien­heu­re­u­se. Car le Tout-puis­sant fit en moi des merveil­les, et saint est Son Nom; Sa misé­ri­cor­de s’étend d’âge en âge sur ceux qui Le ser­vent avec crain­te …“ (Magni­fi­cat)

„Ton che­min, Marie, est aus­si mon che­min avec JÉSUS: un che­min avec des hauts et des bas, un che­min à tra­vers l’obscurité et la lumiè­re, mais tou­jours un che­min d’amour pour DIEU et l’homme. Tu m’aides à cro­i­re que JÉSUS est en che­min avec  moi, caché et pour­tant tout pro­che. Marie, puis-je mar­cher à  Tes côtés? Il doit être bon de mar­cher sur le che­min de l’amour en ten­ant Ta main. Aide-moi à cro­i­re que c’est le che­min de JÉSUS. Marie, Tu l’as par­cou­ru. Puis-je mar­cher à Tes côtés? 

Marie, tu con­nais les Tiens, ceux du pre­mier rang et ceux du der­nier, les boi­teux et les para­ly­ti­ques, les obé­is­sants et les objec­teurs, les tiè­des et les muets, les ent­housi­as­tes et les scep­ti­ques, les silen­cieux et les chan­teurs, ceux qui sont en mar­ge et ceux qui sont au milieu, les bre­bis gal­eu­ses et les tache­tées. Tu les con­nais tous; et ceux qui T’aiment Te connaissent. 

Sain­te Mère de DIEU, Tu deman­des aus­si aux appe­lés qui Te con­nais­sent et T’aiment de deve­nir de saints prê­tres et reli­gieux.“ plus

 
close

Sermon de
l’Évêque-à-l’Épée

Écrit mensuel

Fermer le menu