Mai 2021

Grandeur de Marie, la Mère de DIEU

Mort – et ce qui se passe ensuite?

Mes bien-aimés! Très sou­vent, on me ren­voie à la Bible: „Ce que vous appor­tez ici n’est pas dans la Bible!“, com­me si je ne con­nais­sais pas la Bible. Tou­te­fois ces mêmes per­son­nes rejet­tent l’Égli­se avec sa doc­tri­ne et les Sacre­ments. Mais l’Église est tou­jours bon­ne, seul le per­son­nel au sol de l’Église n’est pas bon de nos jours et cela fait cru­el­lement mal. 

Croy­ez-vous réel­lement que le SAUVEUR n’a par­lé que le peu qui est écrit dans le Nou­veau Tes­ta­ment pen­dant les trois années où Il était avec les Apô­tres? Il aurait pu le dire en un jour. Beau­coup ne savent pas que l’Église n’a inclus dans la Bible que ce dont les quat­re Évan­gé­lis­tes nous par­lent. Cela eut lieu à une épo­que où un pape a décla­ré: „Nous ne pou­vons prend­re que les cho­ses qui sont con­fir­mées“, y com­pris, bien sûr, les let­tres de l’Apôtre Paul, les let­tres des autres Apô­tres et l’Apocalypse de Jean. Tout le res­te a été mis de côté, et il y avait une bon­ne rai­son. Une parois­se  avait tel Apôt­re, tel­le aut­re un aut­re Apôt­re, tous accom­plis­sai­ent de grands mira­cles et étai­ent bien sûr très véné­rés par leur pa-rois­se. La pié­té popu­lai­re com­men­ça à ajou­ter ceci et cela, beau­coup de cho­ses ont été exa­gé­rées. Jean n’a‑t-il pas dit: 

Jn 21,25: „Jésus a fait encore beau­coup d’autres cho­ses; si on  les écri­vait en détail, je ne pen­se pas que le mon­de même pût con­tenir les liv­res qu’on écri­rait.“ plus

Fermer le menu